Interview de Franziska Goderbauer

En résumé...

Rencontrer Franziska c’est rencontrer une personne atypique, passionnée par les êtres humains, qui a d’abord structuré son parcours académique et professionnel pour être au plus près de l’amour. Priorité à l’amour et au bonheur de construire une famille jusqu’au tournant de l’année 2007. Elle découvre le coaching. Aider les gens à aller où ils veulent intimement aller. Plus qu’une profession, pour elle, c’est une vocation. Depuis, à travers son entreprise « ACTOI » (actoi.com), elle accompagne notamment les dirigeants à avoir confiance en eux. À se projeter exactement là où ils ont envie d’être. Par sa très grande sensibilité et en même temps sa très grande intuition et force de caractère : Franziska montre comment faire de sa sensibilité, une force. Et comme la confidentialité, le non-jugement et l’amour permettent de dénouer finalement bien des situations… Bonne découverte !

1. Franziska : son portrait chinois

Franziska Goderbauer Coach pour dirigeants
  • Si elle était un dessin animé, elle serait « Les 101 Dalmatiens », notamment pour Cruella et sa personnalité ambiguë.
  • Si elle était une mauvaise habitude, elle« couper la parole ». Autant dire que coacher, développer une écoute active a été un formidable défi pour elle.
  • Si elle était un sport, elle serait l’équitation.
  • Si elle était un livre, elle serait le best-seller mondial « Sapiens » de Yuval Harari.
  • Si elle était une pièce de la maison, elle serait « sa véranda avec vue sur la mer ». Et comme on la comprend !!
  • Si elle était un élément, elle serait « l’air », le vent dans les arbres, les nuages.
  • Si elle était un animal,  serait une panthère noire ou une panthère des neiges. Elle se reconnaît beaucoup dans ces félins solitaires, rares, elle, à la fois si sauvage et si sensible.
  • Si elle était un paysage, elle serait « un champ de coquelicot ».
  • Si elle était une cause, elle serait l’égalité des chances.
  • Et  si elle était une passion, elle serait la passion du lien. Une passion qui a structuré toute sa vie, qui a orienté tous les choix importants dans son existence. Dans sa volonté quotidienne de créer du lien, Franziska aime utiliser certains apports de la technologie. Elle se définit comme étant à la fois très tech et très humaine.

    Comment la passion du lien structure la vie de Franziska ? C’est parti ! Suivez-le guide !

2. « Dis-moi qui tu aimes, je te dirai quelles études faire »

Jeune, Franziska et les études, c’était un peu « je t’aime moi non plus ». Elle connaît une scolarité plutôt chaotique. Ses professeurs lui répètent « peut mieux faire ». Vu son fonctionnement, elle collectionne les « dys » sur « dys » bien plus que les dix sur dix. Et finit par se retrouver, un jour, dans un internat pour fille en Allemagne.

De ses 14 ans à ses 20 ans, Franziska s’épanouit notamment à travers le sport. Le ski, la nage et l’équitation comme nous l’a révélé son portrait chinois.

Et puis arrive, à 20 ans, le moment de la spécialisation. Elle pense à « vétérinaire » mais son amour de jeunesse part en école de commerce. Franziska ira en école de commerce. L’amour en priorité ! 

Ce cursus l’amène progressivement à découvrir plusieurs pays. À faire de stages au Canada, en Australie, jusqu’à découvrir l’île de la Réunion. La Réunion est pour Franziska un endroit rêvé, une mini-Australie comme elle la décrit, vu la très grande variété de ses paysages (montages, terres arides…)

3. Un ancrage à La Réunion

La première expérience à La Réunion de Franziska tourne court. Mais sa capacité de rebond, et son inclinaison à rencontrer les bonnes personnes, la fait rester sur l’île et tenter sa chance. Dans une entreprise, elle rencontre un chef d’entreprise qui lui dit, non je n’ai pas de travail pour vous, par contre il faut à tout prix que je vous présente mon frère qui recherche la femme de sa vie. Le frère finit par arriver dans le bureau. Et là… Coup de foudre ! L’homme avec qui elle aura 3 enfants est là. Face à elle. Et La Réunion devient définitivement son chez elle, sa maison, son territoire, son cocon, son port d’attache.

4. Une première carrière professionnelle

Au cours des 20 premières années de sa carrière professionnelle, Franziska multiplie les postes à responsabilité. Elle s’occupe du recouvrement et des contentieux d’une filiale de l’entreprise Cetelem pendant 5 ans.  Avant de devenir directrice entreprises et SAV de SFR sur l’île de la Réunion. Elle occupera ce poste plusieurs années jusqu’en 2011. Entre temps, en 2007, après un 3ème bébé, un congé parental, une période de ralentissement dans sa vie et sa carrière professionnelle. A ce moment précis, elle découvre le coaching… Une révélation…

5. La révélation du coaching

En 2007, Franziska est coachée et immédiatement elle comprend, que bientôt, elle sera la personne en face. La grande professionnelle qui aide l’autre à devenir la personne qu’elle souhaite intimement enfin être. 

Son cap est fixé. Reste une formation à trouver. Un mode de vie à adapter pour entamer cette transition de vie si riche de sens et d’accomplissement pour elle. 

En 2010 : elle trouve la formation de ses rêves à HEC. Elle investit dans ce cursus tout son temps libre et son argent, l’ensemble de ses congés. La certification en poche, elle décide fin 2012, début 2013… En fait le 3 janvier 2013 très précisément… Elle décide de fonder sa société, de devenir entrepreneuse. Actoi, son 4ème bébé, vient de naître, sous ses yeux !

6. Depuis 2013, Actoi.com : « A toi d’agir »

essentialisme, Christelle Hatik coach en organisation et productivité

Actoi.com.  Actoi pour « acte-toi », à toi d’agir, d’aller de l’avant, de te mettre en mouvement. Franziska permet aux gens qui le souhaitent de reprendre pleinement les rênes de leur vie.  Elle aime voir l’existence comme un jardin, un espace rempli de potentiels, où on plante des envies, des projets, qu’on arrose continuellement par nos actions et notre motivation, jusqu’à obtenir enfin les fruits voulus.

Parmi les gens qu’elle coache, Franziska aime accompagner les dirigeants. Des gens souvent très sensibles, pour qui se pose aussi la question de la confiance en soi. La confiance en soi est un enjeu central qui revient très régulièrement. 

7. La question à déclics !

Parmi les questions que Franziska aime poser, « Qu’est-ce qui vous empêche de… ? ». Une question qui permet de ne pas balayer immédiatement d’un revers de la main, ses rêves. De montrer la marge de manœuvre que l’on possède par rapport à ses limites. « On a le choix sur pratiquement tout. Après, il faut en assumer les conséquences » aime à le rappeler Franziska. Mettre en évidence à la fois notre degré de liberté et de responsabilité associé. Responsabiliser les gens et leur permettre de rêver, d’avancer sur un chemin qui fait sens pour eux : l’enjeu est fondamental pour Franziska.  « Conserver des rêves suffisamment grands, c’est ne pas les perdre de vue, au quotidien ». Ensuite, il y a des défis, des enjeux à explorer. Et c’est exactement tout l’objectif des séances de coaching que propose Franziska. 

8. Le sérieux du processus, la sécurité du cadre, l’intuition d’une très grande sensible

Offrir un cadre sécurisé est essentiel en coaching. Ainsi, Franziska garantit systématiquement confidentialité, non jugement, et attend de ses clients un engagement. Une co-responsabilité. L’envie d’avancer vers une vie, un quotidien qui leur fait envie.

Durant les séances, Franziska parle peu. Elle écoute beaucoup. Elle demande à ses coachés ce qui les amène. L’enjeu actuellement pour eux. Comment ils sauront qu’ils avancent bien sur leur chemin ? Sur quels critères ? Un objectif qui est creusé lors des séances, à travers des questions bien senties, qui amènent ses clients à faire des prises de conscience importantes. Franziska se décrit comme une coach intuitive, très arborescente, qui sent physiquement les choses, par l’intermédiaire de « ses antennes fines ».

Oui, Franziska est particulière. Une sensibilité peu ordinaire qui lui permet de gérer nombre de situations particulières. Des thématiques en lien par exemple avec les défis interculturels, les enjeux intergénérationnels quand des jeunes reprennent l’entreprise de leurs parents.  Pas de tabous avec Franziska. Elle aime contribuer à fluidifier un maximum de situations. D’autant que pour elle, rien n’est impossible quand il y a de l’envie, de la motivation, de l’entrain. « Le talent, c’est d’avoir envie » comme elle le résume, en sollicitant le mythique chanteur belge, Jacques Brel. 

9. Dépasser ses peurs, ses croyances limitantes, elle connait !

Se coacher, oser dépasser ses peurs, ses croyances limitantes, Franziska elle connait. 1mètre 78 à quinze ans, Elle a eu peur de prendre trop de place. D’autant plus qu’elle a énormément d’énergie en elle.  Et une créativité qui ne demande continuellement qu’à s’exprimer. Tous ces éléments lui ont donné l’envie pendant de nombreuses années de se faire toute petite. C’est progressivement qu’elle a appris à occuper sa juste place. Et à aimer sa singularité, plutôt que d’essayer de la gommer, la supprimer. C’est justement cette singularité et cette créativité, qui fait aujourd’hui d’elle une coach si atypique.

Du point de vue des peurs : Franziska a une très grande peur du noir. De l’obscurité.  Avec même la survenue de crise d’angoisse à en tomber. Elle pouvait dormir, avec un bâton à côté et une lumière allumée. Cette peur, elle sait aujourd’hui comment la gérer. Notamment en invoquant des arguments rationnels, des éléments objectifs, factuels, pour ne pas laisser l’irrationnel prendre le dessus. 

10. Son organisation au quotidien

Même si Franziska peut aller dans tous les sens, il y a éléments récurrents dans l’organisation de ses journées. 

Déjà, elle se couche toujours avant 22h ! 

Couche-tôt, lêve-tôt !  Elle se lève à 5h30, le matin. Ce lever matinal, lui permet 2 fois par semaine de faire 1 heure de sport (de 6h à 7h) avec un coach particulier. Elle qui est très présente pour les autres, ça lui fait vraiment du bien d’avoir un professionnel, à ses côtés, rien que pour elle.  

Le matin, c’est donc souvent sport, yoga, aussi méditation, un bon café devant la mer (cf. sa véranda, qui est sa pièce préférée à la maison !). Elle aime aussi écrire son intention du jour, avant de réveiller son dernier garçon et de le conduire à l’école.

7h30 : la journée professionnelle peut commencer ! Une journée qui s’étend souvent de 7h30 à 16h30. 

Franziska réserve les heures du matin aux activités qui exigent de la concentration. Et dédie son après-midi aux activités plus rébarbatives.

Le soir : elle aime cuisiner (notamment couper !) et aussi lire et écrire. Jusqu’à maximum 22h du coup ! Couche-tôt, lève-tôt !  Cette discipline l’aide à se sentir plus libre et en bonne santé. Dès qu’elle déroge à cette règle, elle tombe malade. De même, elle sait quand accueillir de nouveaux projets, de nouveaux clients et savoir quand dire non. Quand refuser. 

11. Son mantra

Son mantra, Franziska l’a trouvé chez Goethe. Tout simplement « Commencez dès maintenant ». Être actrice/acteur de sa vie. Aller dans le bon sens pour soi. Et surtout offrir de l’amour ! Car pour Franziska, vous l’aurez compris à travers son parcours, l’amour est au centre de tout. Être aimé. Être aimant. L’amour est une puissance accessible à toutes et à tous. L’amour est ce qui fait tourner le monde. Et on peut l’offrir gratuitement. 

Conclusion

Aussi soucieuse de son indépendance, que d’accompagner les humains à aller où ils le souhaitent intimement : Franziska est une sorcière des premiers temps.  Elle a une écoute active. Bienveillante. Beaucoup d’intégrité. Elle est un phare dans la brume. Une prêtresse formant un lien entre la communauté et la divinité. Elle nous invite à la fois à nous écouter et à nous dépasser.  A mettre l’amour au centre de notre vie. La vie qui est une fabuleuse aventure, qui a guidé une Allemande au grand cœur jusqu’à une île aussi puissante, sensible, rare et insaisissable qu’elle : l’île de la Réunion.  Merci Franziska. Que vous pouvez retrouver sur son site actoi.com et sur Linkedin. Et du coup, tout de suite, commençons dès maintenant… Avançons !  « Actons-nous ! »

Merci Franziska !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Toi aussi tu souhaites devenir une femme organisée, confiante et sereine...

Rejoins la communauté des farpaites et reçois chaque semaine mes meilleures stratégies en organisation et productivité. Uniquement des techniques que j’ai testé moi-même et validé. Et promis pas de spam, j’ai moi-même horreur de ça.

Joins le club des farpaites organisées

Chaque semaine, respire ta dose d’organisation pour booster ta confiance et cultiver la sérénité (stratégies, astuces, anecdotes, découvertes, actualités, et pleins de surprises).